2012/01/13

3483 Si les mots pussent remuer montagnes

Que succéderait si les mots
Pussent remuer montagnes?

Où serait aujourd'hui
Cette cordillère répétée
De sommets abrupts
Qu'il me traverse l'âme?

Le mot créateur, la simple,
La aigu,
Celle concaténée.

Qui il pourrait nommer
Les vastes plaines
Avec sa toundra, avec sa taïga?

Je suis un pyrénéiste paralytique
Qu'il contemple
La cime enneigée.

Dans ma langue il campe aujourd'hui
L'abominable froid
Des neiges
Perpétuelles
Du Kilimandjaro.

Fait tu et sans paroles
Je ne suis jamais
Un avril
Avec ses cerisiers
Aux pieds du Mont Fuji.

Et moi,  je veux annulaire
Ce délire
Qu'il s'appelle Chimborazo.

Remuer l'Aconcagua,
L'Everest,
Ou si seul ces
Sept collines de Rome,
Déraciner de ma poitrine
Cet inamovible
Mont de Sion,
Que je porte cousu
Au côté gauche
De ma poitrine
Et qu'avec des mots
J'ai nommé
Cœur.
Publicar un comentario