2012/01/11

3475 Ce trille qu'il m'engorge la gorge

Mon corps?
Mon corps peut être
Dévoré
Par les hyènes
Masticateurs d'os
Qu'ils habitent sous la ligne
Du sud du Sahara
Ou par les insatiables
Furibondes piranhas
De l'abondant Orénoque.

Mon corps peut être
Mordillé
Par les fauves,
Chacals,
Aspics,
Une horde de locustes,
La chenille,
La sauterelle,
Et le grillon,
Délirant marabunta
D'animaux
Eus et par avoir,
Il peut être avalé
Intégralement
Par un Léviathan,
Rôti pour la respiration
De mythiques dragons,
Démembré
Par chevaux au galop
Qui si était
Túpac Amaru,
Mais mon cœur
Aïe! Mon cœur
Comment je te fais comprendre
Que mon cœur
Il est à sauf
Dans le coffre
De ton amour,
Que j'ai séparé
Le blé de l'ivraie,
Que mon rose des vents
Seulement pointe
À ton regard,
Et que je
Je suis une merde
Quand tu ignores
Ce trille
Qu'il m'engorge
La gorge.
Publicar un comentario